Le chat, une histoire d’amour!

Un chat chez soi, c’est toute une histoire, une belle aventure faite d’amour, de tendresse et de surprise, de jeux et de sautes d’humeur, de dépendance et de liberté.

Le chat est un être hypersensible et intelligent qui nous parle et attend en retour une réponse adaptée. Il mérite sa place dans le cœur à l’image des plus grands artistes qui l’ont peint, dessiné, photographié ou raconté (Dante, Montaigne, Théophile Gautier, Baudelaire, Colette ….).

« Le plus petit des félins est une œuvre d’art » Léonard de Vinci

Aujourd’hui, notre boule de poils mène une vie de roi, se régale de plats préparés, se prélasse sur des coussins douillets, se repaît de caresses amoureuses.

Le plus courant de nos chats est le chat de gouttière ou encore chats de maison qui gagne certainement la palme d’or pour sa vitalité ! Ce chat sans pedigree est le plus répandu des matous. Il plaît d’abord aux retraités. On le trouve partout gratuitement.

Il a le plus souvent le poil court, de toutes les couleurs possibles (uni, tacheté, rayé, écaille de tortue …). Le chat de gouttière est généralement robuste et équilibré.

Deux points importants à connaître

  • La déclaration universelle des droits de l’animal en 1978
  • La première exposition féline s’est tenu à Londres en 1871 au Crystal Palace et a rassemblé 200 superbes spécimens.

LE MAINE COON

Cette race américaine très répandue comprend les plus grands chats domestiques. Les mâles, en particulier, peuvent devenir des animaux imposants et atteindre plus de 10 kilos. La très longue queue, avec la robe flottante et les plumets des oreilles, sont des caractères importants du Maine Coon. Malgré sa fourrure abondante et mi-longue, le Maine Coon ne réclame pas beaucoup plus de toilettage qu’un chat à poils courts.

Pour l’historique, le Maine Coon doit la première partie de son nom à l’Etat du Maine où la race a été trouvée à l’origine. Coon est la forme abrégée ordinaire de racoon (raton laveur), en référence à sa queue flottante et annelée rappelant celle de cet animal. L’histoire veut que les habitants du Maine croyaient autre fois que le Maine Coon était le résultat de croisements entre chats et ratons laveurs. Une explication plus plausible est que les ancêtres du Maine Coon furent apportés par des navigateurs.

Le Maine Coon est un rêve de chat !

Ce sont des chats sans complications, amicaux et dotés d’un bon caractère. En règle générale, ils s’entendent bien avec les autres chats et, dans la mesure où ils ont été présentés jeunes, ne posent pas de problèmes avec les chiens. Ils sont très attirés par les adultes et les enfants. Les Maine Coon sont très adaptables et se sentent aussi bien à la campagne que dans un appartement en ville.  En appartement, il devra avoir toutes les possibilités de jouer afin de ne pas s’ennuyer. Du fait que le Maine Coon aime grimper et chahuter, un solide arbre à chat est un bon investissement. Si le Maine Coon aime faire une bonne partie de jeu et s’agiter comme un fou, il connaît aussi des moments de calme absolu et de paraisse. Il aime les caresses et les cajoleries et considère le toilettage comme un agréable entracte dans l’existence quotidienne. Le Maine Coon n’est pas bruyant, mais sait bien donner de la voix pour demander quelque chose. Les américains surnomment le Maine Coon, le « chat chantant » à cause de ses miaulements très mélodieux.

Quant à ses couleurs, le Maine Coon est élevé uniquement dans les couleurs dites « naturelles » des chats domestiques courants. Cela veut dire qu’on les trouve dans une grande variété de couleurs et de marques différentes, telles que bleu, roux et crème, parfois avec des marques blanches, un motif tabby ou un sous-poil silver.

Le Maine Coon se développe lentement pour n’atteindre sa pleine maturité qu’à l’âge de 3 ans au moins.