Eloge du chat

 

Le chat ouvrit les yeux

Le soleil y entra

Le chat ferma les yeux

Le soleil y resta

 

Voilà pourquoi le soir,

Quand le chat se réveille,

J’aperçois dans le noir

Deux morceaux de soleil.

Maurice Carême

 

« Il y a deux moyens d’oublier les tracas de la vie : la musique et les chats »

Albert Schweitzer

« Ils prennent (les chats) en songeant les nobles attitudes

Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,

Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin. »

Charles Baudelaire